Rechercher

C'est la crise. Que faire ?

Suivre les avis de spécialistes de gestion de crise (les criseurs, c'est comme ça qu'on dit ?) ou mieux utiliser sa marque.

En fait, je n'ai pas envie de l'écrire cet article. Je suis en crise, en panne, en sucre, en... CRISE ! Comme notre société, crise sanitaire, économique, climatique, migratoire, de confiance... Je fais quoi ? Rien, et je dépéris. J'appelle un spécialiste ? Vous avez raison ! Il aura la méthode, lui ! Il va me poser les bonnes questions, lui ! Il aura vécu ça, lui ! Qu'est-ce que je viens d'écrire ? Il aura déjà vécu ça ? Ah bon ? Il vient du futur ?


Aujourd'hui, je peux tout adapter... Habitudes, routines, certitudes, barrières tombés... Alors quel spécialiste ? Que faire ? Ne rien faire, ce n'est pas dans ma philosophie de marque. Je vais utiliser ma marque pour m'en sortir. Comment ? En voyant à quel niveau de valeurs ajoutées se place ma crise, comprendre son ampleur, saisir le problème en voyant les éléments qui sont affectés et y remédier. Trop abstrait. Je vous montre.


Ma crise - je n'arrive pas à écrire et dire qu'une marque développée en continu est un repère fort en temps de crise. C'est même votre meilleure alliée, car le 80% des réponses que vous attendez y sont.

  1. change-t-elle ma philosophie de marque ?

  2. impacte-t-elle mon territoire de marque, mon style, mon langage, mes comportements

  3. c'est ma vision à 2 ans qui est irritée ?

  4. ma communication alors, elle est grippée ?

  5. les services que je peux rendre ?

  6. mon utilité... ?

La rédaction d'article pour le blog de Tact, c'est du service. C'est quelque chose que ma marque personnelle apporte en plus de mon utilité (développer la marque de mes clients, en crise ou pas). Donc, ma crise est une crisette. ça va aller. Quel moyen pour y remédier. J'invente un article qui parle de ma crise. Mais personne va comprendre... Flûte.

Posts récents

Voir tout