Rechercher

La vente. J'aime pas.

Mais je m'en sors et vous dis comment. Et vous quelle est votre technique de vente ?


Cela fait 20 ans cette année que je suis associé chez Tact. Cela fait 20 ans que je me dis que je ne suis pas un vendeur. Et pourtant. Cela fait 20 ans que notre activité trouve ses clients - dans des secteurs si diversifiés - vend. convainc.

Comment je fais ?

J'y vais à reculons. Non. C'est trop cool de rencontrer de nouvelles personnes.


Je prépare une tactique. Oui. je me prépare. Une tactique. Non. jouer le match avant c'est pas bon.


Je suis passionné. Oui. Mais ça ne suffit pas. Pourquoi la passion ne suffit-elle pas pour bien vendre ? Parce que quand on est passionné on écoute plus - ou on écoute que ses tripes, son coeur - alors qu'une bonne vente, repose sur une bonne écoute.


J'écoute, donc je vends. Comme tu y vas, mon gars ! Non, non, ce n'est pas aussi rationnel, ni linéaire que ça. En fait, je considère l'écoute comme un processus dynamique - une fois avec le client, je parle en écoutant. je réfléchis en écoutant. j'accepte de ne pas tout comprendre ce qui est dit en écoutant. je me saisis du problème en écoutant. je m'affirme en écoutant.


Avec cette philosophie, je ne vends rien. J'achète le problème de mon client, je le partage avec lui. Ainsi je peux lui proposer une façon honnête, ressentie et professionnelle de le résoudre. Ensemble.


Cet article manque d'humilité, trop abscons ? Je ne sais pas, dites-le moi dans les commentaires. Mon but est d'appuyer davantage sur la philosophie de vente - qui est un choix personnel et intuitif - que la technique qui demande des formations et des moyens.

Posts récents

Voir tout