Maîtriser son métier ne suffit plus.

Rédigé le 31/08/2022
Julien Aly


Il faut encore savoir s'adapter aux (bons) changements, intelligemment.

Cela semble une évidence, surtout si vous êtes dans les RH : être un-e pro dans son domaine, c'est une personne qui sait élargir sa capacité d'action. De connaissances, elle / il est passé à des compétences techniques, puis (à force de pratiquer) à une forme d'expertise, qui peut se traduire pour certain-e en une valeur de conseil, mentor pour les collègues.

Ce que je décris, c'est un parcours linéaire, stable, conforme. Aujourd'hui, la norme a changé, c'est l'instabilité. Le mentor peut avoir 19 ans. L'expertise peut venir sans effort, tant les outils que nous utilisons facilitent le travail. Les compétences émotionnelles, relationnelles, la créativité, la capacité à s'adapter, l'immatériel sont tout aussi importants que les compétences - la maîtrise - techniques.

Le champs de ce qui doit être maîtrisé s'élargit. Jusqu'où ? Ce phénomène n'a rien d'évident.

Maîtriser son métier - sa partie - ne suffit plus. Il faut savoir s'adapter aux changements. À ceux de son métier, de technologie, d'organisation, d'habitude des collègues, des clients, des acheteurs, des citoyens, de la Société, de la Terre.


Juste s'adapter. Ou s'adapter juste.

Plus que s'adapter, le savoir-s'adapter devient stratégique. Car s'adapter à tout va, à n'importe quel prix, sans ancrage c'est de la gesticulation, dangereuse à terme, car elle ne produit qu'une faible valeur et peut mener à l'épuisement.

Beaucoup d'employés-es, de managers et de dirigeants-es ne développent pas leur savoir-s'adapter. C'est le boulot des RH ? En effet. Si c'est sous leur responsabilité cela ne reste pas moins l'affaire de chacun-e.

Pour déclencher en entreprise ce savoir-s'adapter, il y a un questionnement :

1. pour vous, c'est quoi la capacité à s'adapter de votre entreprise ? Une valeur pérenne ? Une performance globale ? Une solution ponctuelle ? Selon votre choix, les impacts sur votre organisation et business seront différents. Les résultats aussi.

2. quels sont les changements auxquels vous devez vous adapter ? Quand le faites-vous, avec quels critères, quelles infos, avec qui et quels moyens ? Et comment valorisez-vous ce qui a été adapté pour augmenter non seulement votre degré d'adaptabilité mais aussi la valeur de votre marque.

Nous proposons des workshops pratiques pour augmenter la capacité à s'adapter de votre organisation et mettre en place un outil pour développer cette capacité de façon autonome.

Pour tout échange sur le sujet, pas d'hésitation : julien